Iatromantis


Iatromantis
2014 Impasse-temps Bruxelles
Dans l’antiquité grecque, il existait une méthode de soin nommée incubation. On passait une nuit dans une grotte sacrée gardée par un initié, le Iatromantis. Les rêves étaient un message envoyé par les dieux amenant la guérison. Iatromantis est ici couché au fond du trou d’où l’argile des briques a été extraite. Un mur transpercé ouvrait le passage à l’exposition. Les lumières soudain coupées, il en sort avec une lampe frontale. Le faisceau lumineux passae sur le visage des spectateurs un instant éblouis. La lumière dévoile des objets, reliques de vœux, d’obsessions guéries. Une quantité d’objets contemporains divinisés comme des ex-votos: mégots de cigarettes, chaussures à talon, walkmans,… Le faisceau lumineux de la lampe se change en celui d’un projecteur et au plafond défile le songe messager des dieux.