Tu prends la porte

Performance de deux heures
Juin 2016, Académie des beaux-arts de Marche-en-Famenne, Belgique

Une nouvelle fonctionnaire occupe le bureau de la directrice de l’école d’art. Elle dirige la conception des idées artistiques. Elle est assise devant une armée de stabilo jaune fluo. Elle décide de ce qui est beau ou laid, de ce qu’il faut ou non penser de l’art. Ses archives de glaise sont éparpillées à qui vient demander une information. Elle finit par s’enfermer, la boîte aux lettres vomit du papier broyé. Les concepts sont déchiquetés.

A new official agent is working in the office of the director of the artschool. She manages the conception of artistic ideas. She sits in front of an army of yellow fluorescent stabilo. She decides on what is beautiful or ugly, of what is necessary or not to think about art. His archives of clay are scattered whom comes to ask an information. She locks herself, the mailbox vomits some crushed paper. The concepts are ripped.